( en English version of Eric Vivion-Grandi’s biography available here.)

Eric VIVION-GRANDI est Français, natif et originaire du Midi de la France,d’arrière grands parents italiens.

Il mène une carrière de ténor lyrique en France et à l’étranger et a triomphé en autre en Italie (Mantova) dans les rôles dEdgardo dans Lucia di Lammermoor de Donizetti, d’Alfredo dans La Traviata, d’Ismael dans Nabucco de Verdi,en Suisse à l'Opéra de Fribourg,en France à l'Opéra de Dijon et de Besançon dans le rôle titre dans Fortunio de Messager,en Allemagne (Landestheater Niederbayern Opéras de Passau, Landshut, Straubing) dans le très difficile rôle de Gualtiero dans IL Pirata de Bellini qu'il a chanté 13 fois, en Russie (Opéra de Magnitogorsk)dans le rôle de Don José dans Carmen de Bizet.Il a remplacé au pied levé au Festival Oper in Starnberg en Allemagne le rôle titre d'Orphée dans Orphée et Eurydice de Gluck dans la version française. Il a chanté 10 fois avec un immense succès le très difficile rôle d'Arnoldo dans Guglielmo Tell de Rossini au Festival International Opera Viva de Obersaxen (Chur) en Suisse.Il a chanté avec un immense succès le rôle de Riccardo dans Un Ballo in Maschera de Verdi en Allemagne,Autriche,Roumanie,Suisse ainsi que le rôle de Don José dans Carmen de Bizet au Festival International Opera Viva de Obersaxen(Chur) en Suisse. Il a représenté la France à St Petersbourg en Russie il a interprété avec l'Orchestre National Militaire l'Hymne National "La Marseillaise" et "Le Chant du Départ" lors des Commémorations de la 1ère Guerre Mondiale de 1914-1918. Dans les années 2000,il a débuté sa carrière en France avec les rôles d'Angelo dans l'Opéra d'Aran de Bécaud(Colmar),d'Ottavio dans Don Giovanni de Mozart(Montreuil), dans Lucia di Lammermoor(Normano) à l'Opéra de Toulon,dans Rigoletto(Borsa) dans les Opéras de Marseille,Nantes,Angers.

Couvert d’éloges par la presse étrangère et nationale à chacune de ses apparitions sur scène:

  • « Alfredo Germond, impersonato dal bravissimo tenore Eric Vivion! »
    La Gazzetta di Mantova
  • « Une communion exacerbée par la sublime prestation du ténor Eric Vivion. Une voix et une présence étonnantes. Un final qui vit un public transporté, ivre de bonheur! Eric Vivion rentre d'une tournée italienne où il a connu un immense succès et a partagé avec le public du Festival d'Art Sacré quelques instants de pur plaisir musical. »
    Festival  Art Sacré de l'Ariège, 12 juin 2011, La Dépêche du Midi.
  • « Eric Vivion offre Donizetti “Tombe degli avi miei” de Lucia di Lammermoor,si convainquant. Gravité et ferveur, prière se mêlent. Cet homme seul dans ce grand édifice avec pour seule arme sa voix... Vertigineux ! »
    Concert lyrique Sélestat, 12 mars 2011, journal L’Alsace
  • « Eric Vivion un ténor de très grande envergure... Il est poignant, enivrant, tant il déclame avec fougue et sensibilité l’extrait de Pablo Sorozabal “No puede ser... Le public est debout fou de bonheur. Fantastique ! »
    L’Alsace
  • « Sur les traces de Pavarotti, la remarquable voix du ténor Eric Vivion. »
    Dernières Nouvelles d’Alsace
  • « Eric Vivion se lance dans un extrait de Rigoletto. L’air du Duc de Mantoue “Ella mi fu rapita” éclabousse l’abbatiale. Le ténor lyrique très à l’aise, vibrant et vivant, envoûte l’assemblée. Des sentiments explorés/exposés prenant possession des lieux, ne laissent personne indemne. »
    L’Alsace
  • Glanzvoller Belcanto der Passauer "Piraten"
    "...Einen überwältigenden Erfolg verzeichnete die Premiere von Vincenzo Bellinis Oper "Die Piraten" (1827) am Samstag in Passau. Das Landestheater Niederbayern hatte zur Realisierung dieses romantischen Liebesdramas Gastsänger aus bedeutenden Opernhäusern eingeladen, die mit Spitzenleistungen des Belcanto das Publikum begeisterten"..."Für den französisch-italienischen Tenor Eric Vivion-Grandi schien es in der Rolle des Piraten Gualtiero keine Stimmgrenzen nach oben zu geben."
    Rudolf Leßky, Neues Volksblatt, 02.12.2013
  • "Dass Eric Vivion-Grandi (Gualtiero) die als beinahe unsingbar bekannte Partie, die Bellini für den berühmten Drei-Oktaven-Tenor Giovanni Battista Rubini geschrieben hatte,überhaupt übernommen hat,ist ihm sehr zu danken. Er bewältigte sie mit Stilgefühl,Höhensicherheit und Durchhaltevermögen."Helga Schmöger IBS Journal-Die Münchner Opernfreunde 2/2014
  • Landshut « Il Pirata » 12.Januar 2014 « Als nahezu unsingbar gilt seit jeher die nicht minder komplizierte Tenorpartie. Der Komponist hatte sie seinem Starsänger Giovanni Battista Rubini in die Kehle geschrieben, dessen Stimme mühelos mehrere Oktaven umfasste und zu legendären  Intervallsprüngen befähigt war. Vor diesem Hintergrund bewältigte Eric Vivion-Grandi (Gualtiero) seine Aufgabe mit bewundernswertem Durchhaltevermögen, klar fokussierter Extremhöhe und mehr als respektabler Gesangskultur… Wenn ein Opernensemble, das zu den leinsten der Republik zählt, ein derart anspruchvolles Werk mit so viel künstlerischer Überzeugungskraft und aufwühlender Intensität zu stemmen vermag, verdient dies höchste Anerkennung. » J-M Wiencke, Das Opernglas, März 2014
  • « …Der in Südfrankreich geborene  Tenor  Eric Vivion-Grandi sich in die Rolle binnen kürzester Zeit aneignete – auch das stellt sich nun , nach der Premiere in der Schlossberhalle, als Segen heraus .Sein Orpheus ist geradezu herzzerreissend. Was für ein Moment, wenn er niedersinkt und zum zweiten Mal um seine Eurydike trauert. » Merkur Oper in Starnberg

  • Der italienisch-französische Sänger Eric Vivion-Grandi (Orpheus) sprang kurzfristig ein, seine Darstellung leidet drunter nicht. Ehrlich, nicht überzogen gibt er das pathetische Liebesleid des Künslers, zeigt seinen Schmerz, rührt » Andreas M.Bräu  Opernetz

  • « …Schliesslich gelang es dem Dirigenten un seinem Team doch, den rictigen Mann zu finden : Eric Vivion-Grandi (Orpheus). Der Franzose musste die Partie in einer Woche von Nul auf lernen. Eine wahnsinnige Leichtung und ein Ausdruck grösster Nerven stärke …» Süddeutsche Zeitung

 

Il est Lauréat ou Finaliste de plusieurs Concours Internationaux :

  • Concours International d’Opéra La Bohême du Teatro Borgatti de Cento (Ferrara) Italie,
  • Concours International Opéra Compétition and Festival with MEZZO TV Hongrie,
  • 7ème Concours International d’Opérettes et de Zarzuela de Marseille,
  • 7ème Concours Lyrique international de Gascogne.

 

Le parcours d’Eric Vivion-Grandi

Il a étudié au Conservatoire la musique, le piano, la direction de chœur et d’orchestre, le théâtre et le chant où il a obtenu un Premier Prix de Chant. Il a étudié et s’est perfectionné lors de Masterclass et rencontres auprès de Franco Corelli, Joan Sutherland, Massimo Pradella, Alain Vanzo, Gian Koral, Hélia Thézan, Michele Pertusi, Thierry Dran, Magali Damonte, Francesco Facini, Massimo Morelli, Jacques Chalmeau, Gustav Kuhn, Mauro Trombetta, Giuseppe de Tomasi, I.Brook,P.Barrat, A. Lühr, C. Harmuch, R. Ackermann mais aussi Claude Sélig, Irmel Stengel,Henrik Siffert,Robert Dumé,Frantz Pétri,Philippe Kahn,...

 

Ces dernières années, sa voix n’a pas laissé insensible des producteurs italiens,français,allemands,russes,suisses,autrichiens,roumains. Il a triomphé en Italie au Teatro Verdi de Buscoldo di Curtatone Mantova dans les rôles d'Edgardo dans Lucia di Lammermoor de Donizetti,Alfredo dans La Traviata,Ismaël dans Nabucco de Verdi (Mantova et festival de « Castello-Pallavicino » de Varano (Parma)) ,en Suisse à l'Opéra de Fribourg,en France à l'Opéra de Dijon et de Besançon dans le rôle titre dans Fortunio de Messager, en Allemagne au Landestheater Niederbayern Opéras de Passau,Landshut,Straubing dans le rôle de Gualtiero dans Il Pirata de Bellini (ce rôle extrêmement difficile qu'il a chanté avec un immense succès 13 fois dont à 3 reprises, 2 fois consécutivement, entre le 30/11/13 et 19/01/14). Il a chanté le rôle de Don José dans Carmen de Bizet à l'Opéra de Magnitogorsk en Russie (Oural).Il a représenté la France à St Petersbourg en Russie il a interprété avec l'Orchestre National Militaire l'Hymne National "La Marseillaise" et "Le Chant du Départ" lors des Commémorations de la 1ère Guerre Mondiale de 1914-1918 à l'occasion du Festival International de Chant de la Ville de St Petersbourg. Il s'est produit en concerts lyriques privés en Alsace avec le pianiste international François-René Duchable.Ill s'est produit avec un immense succès en Allemagne (Festival Oper in Starnberg) il a remplacé au pied levé, le rôle titre d'Orphée dans Orphée et Eurydice de Gluck dans la version française.Il a chanté 10 fois avec un immense succès le très difficile rôle d'Arnoldo dans Guglielmo Tell de Rossini au Festival International Opera Viva de Obersaxen (Chur) en Suisse. Il s'est produit en soliste avec un immense succès dans des oeuvres de Donizetti (Lucia di Lammermoor),de Verdi (I Lombari alla prima crociata),de Puccini (Turandot) avec l'Orchestre Philarmonique du Festival International Opera Viva à Obersaxen et Chur en Suisse.Il a chanté avec un immense succès le rôle de Riccardo dans Un Ballo in Maschera de Verdi en Allemagne,Autriche,Roumanie, Suisse.Il s'est produit pour la 3ème fois en concert privé en Alsace avec le pianiste international François-René Duchable.Il a chanté également avec un immense succès le rôle de Don José dans Carmen de Bizet au Festival International Opera Viva de Obersaxen(Chur) en Suisse.Dans les années 2000,il a fait ses débuts en France dans Don Giovanni (Don Ottavio)de Mozart à Montreuil,dans l’Opéra d’Aran (Angelo) de G. Becaud à Colmar,dans Lucia di Lammermoor (Normano) à l’Opéra de Toulon et dans Rigoletto (Borsa)Opéras de Marseille, Nantes, Angers.

 

Eric Vivion a également chanté en soliste et en concert de Gala avec l’Orchestra Sinfonica del Teatro Verdi de Buscoldo di Curtatone Mantova (Italie):en 2010 en récital lyrique avec des œuvres de Donizetti : Lucia di Lammermoor et Ponchielli La Gioconda, en 2011 pour le 150ème anniversaire de la création de l’État d’Italie avec des œuvres de Verdi : Traviata, Rigoletto, I Lombardi, Un ballo in maschera, en 2011  avec des œuvres de Donizetti : Lucia di Lammermoor, Verdi : Macbeth, Nabucco.Il s'est aussi produit en soliste lors d'un concert de Gala avec l'Orchestre Symphonique de l'Opéra de Magnitogorsk (Russie) dans des oeuvres de Verdi: Rigoletto,Puccini:Turandot.Il s'est également produit en soliste et en concert de Gala avec un immense succès avec l'Orchestre Philarmonique du Festival International Opera Viva à Obersaxen et à Chur (Suisse) dans des oeuvres de Donizetti: Lucia di Lamermmoor,de Verdi:I Lombardi alla prima crociata, de Puccini: Turandot,avec l'Orchestre Philarmonique de l'Opéra de Brasov(Roumanie) en Autriche,Allemagne,Roumanie,Suisse avec des oeuvres de Verdi:Rigoletto,Il Trovatore,La Traviata,Un Ballo in Maschera et O sole mio.

 

Ses représentations en festivals

Il se produit en concerts, comme soliste, sur de nombreux continents : Europe, États-Unis d’Amérique,Canada,Afrique, Russie et dans de grands Festivals : Festival d’Art Sacré de l’Ariège où il est invité depuis 16 années : « Eric Vivion rentre d’une tournée en Italie où il a rencontré un immense succès et a partagé avec le public du Festival d’Art Sacré quelques instants de pur plaisir musical... C’est à la demande persistante des fidèles habitués du Festival que vous devez la présence du ténor Eric Vivion... La nombreuse assistance ne le remerciera jamais assez . » La Dépêche du Midi (Juin 2011). "Clôture en apothéose pour le 19e Festival d'Art Sacré. Pour Eric Vivion, chaque apparition se révèle un véritable enchantement. La confirmation de la plénitude, de la maîtrise de son art." La Dépêche du Midi (Mai 2012)."Eric Vivion a réservé une primeur à l'assistance,en interprètant magistralement les deux tiers de Il Pirata de Bellini . Une première qui appelle des suites triomphales, vu sa prestation en bas Salat." La Dépêche du Midi (Mai 2013) "Pour le ténor Eric Vivion, sa prestation est un véritable enchantement. Chacun a pu apprécier la plénitude et la maîtrise de son art , une voix et une présence étonnantes au service d'un répertoire formidablement éclectique." La Dépêche du Midi (Juin 2014) "Entre deux tournées internationales, le ténor Éric Vivion n'a pas hésité à passer par le Couserans. Il avait choisi cette année d'interpréter des extraits de Carmen, l'opéra comique de Georges Bizet, l'un des plus joués au monde. Il incarnait Don José. Pour lui donner la réplique, Carmen la brune cigarière, était incarnée par la mezzo-soprano toulousaine Marie Cubaynes, tous deux accompagnés au piano par le talentueux Mishka Roth.Leur prestation a été un véritable régal, chacun a pu apprécier la puissance et la maîtrise de leur voix, ainsi que leur talent de comédiens.La clôture du festival a été un moment d'émotion et de communion entre les artistes et le public. Un grand rêve musical dans lequel chacun a été transporté grâce au talent des artistes".La Dépêche du Midi (Juin 2015).

Unanimement ovationné, il s’est produit ces dernières années en récital lyrique dans des Festivals tels que :

  • Festival International d'Art Sacré de l'Ariège et du Couserans où il s'est produit 15 fois avec un immense succès,
  • Festival de Trie sur Baïse en octobre 2011
  • Le Festival Déodat de Séverac,
  • l’Académie Internationale d’Orgue d’Issenheim avec Michel Chapuis, Andrea Maccinanti et Vincent Warnier,
  • Les Voies Mozart dans le cadre du 250è anniversaire du compositeur sous l’égide du Conseil de l’Europe et du Conseil Général du Bas-Rhin,
  • Le Festival International d’orgue de Colmar, de Thann,
  • Les Journées de Lagraulet avec L. Vaduva,
  • Festival de l’Abbaye de Valmagne,
  • Les Concerts de la Cathédrale d’Albi,
  • Jazz en Alsace avec Michel Hausser et son Trio (œuvres de Gershwin),
  • Le Festival « Musiques et Danses du Monde » à St Mandrier sur Mer en 2005, 2007 ,2010,
  • Festival « Les Heures Musicales d’Ebersmunster » en 2005, 2007, 2010 ,2015
  • Concerts et Spectacles lyriques en Alsace dans les plus importants espaces culturels et festivals de la région
  • concert lyrique avec l’Orchestre symphonique de Brive...

 

En Avril 2010, il s’est produit avec un immense succès en concert de gala et spectacles lyriques avec orchestre sur un navire de croisière, en Afrique et en Méditerranée. Il a également interprété avec brio Le Te Deum de Bruckner au Palais de la Musique et des Congrès de Strasbourg, la Messe Solennelle Sainte Cécile de Gounod et La Messe du Couronnement de Mozart à Colmar.

Avec la Maîtrise de Colmar (Direction Artistique et Musicale : Arlette Steyer), il s’est produit dans de nombreux et prestigieux Festivals : Genève, Ambronay, Île-de-France, Ribeauvillé, Strasbourg et Colmar mais aussi en concerts à Radio France, pour la télévision française (France 2), à l’étranger (Angleterre, États-Unis, Canada, Hongrie, Suisse, Allemagne), sous la Direction Musicale de Chefs tels que Théodore Guschelbauer avec l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg, Edward Higginbottom, Jean-Claude Malgoire...

 

La direction artistique

Il s’est consacré très tôt à la direction de chœur et d’orchestre, à la création et mise en scène de spectacles lyriques et créé le Chœur Lyrique d'Alsace en 2000 avec qui il a une importante activité de concerts et spectacles comme directeur artistique et musical, ténor lyrique, créateur et metteur en scène.

 

Ses activités récentes

Durant la saison 2018-2019

 

Les 03 et 04 novembre 2018, également à la tête du Choeur Lyrique d'Alsace,il se produira en concerts lyriques pour le 35ème anniversaire de la Maison Jean-Louis Roelly Créateur en Haute Joaillerie à Sélestat

En décembre 2018, toujours à la tête du Choeur Lyrique d'Alsace, il sera en concert lyrique et sacré à Lembach pour un programme de Noël.

Le 12 mai 2019,également à la tête du Choeur Lyrique d'Alsace, il sera en concert lyrique et sacré à Bischheim.

Le 09 mai 2019, il se produira une nouvelle fois  en récital lyrique dans le cadre du 26e Festival International d'Art Sacré de l'Ariège et du Couserans.

Le 20 septembre 2019, il se produira en duo avec Mishka Roth au piano, au Caveau de Fegersheim pour y donner son spectacle lyrique"Terre de Voyages, Chemins de Rêves".



 

 

Enseignement

Il a été chargé de cours en chant à l’Université des Sciences Humaines de Strasbourg pour les étudiants du C.F.M.I et intervient comme professeur de chant dans des Masterclass. Il est invité comme jury dans des conservatoires.

 

Il s’est produit sous la direction de chefs tels que M. Balderi, P. Arrivabeni, M. Letonja, F. Cassi, L. Gendre, C. Brendel, D. Anselmi, Basil H.E Coleman, R.Mascolo,G.Kuhn,A.Sczygiol,Gion Gieri Tuor,T.Ichim, L.di Martino,... et de metteurs en scène tels que M. Laroche, A. Bernard, E. Pérez, M.Genovesi, A.Jona et J. Meléndrez Chas (Controluce Teatro d'ombre),A.Ramzews,Andrea Zogg,C.Boskovsky,...

 

Enregistrements

Il a enregistré 3 CD qui rencontrent un succès unanime :

  • en 2001 : O sole mio. Eric Vivion Ténor, Viola Szalay piano, Werner Brum contrebasse, distribué par MVE
  • en 2009 : Viaggio vol.1. Eric Vivion-Grandi Direction Musicale et Ténor lyrique, Estelle Gerthoffert orgue, Chœur Lyrique Alsace
  • en 2009: Viaggio vol. 2 Eric Vivion-Grandi Direction Musicale et Ténor lyrique, Estelle Gerthoffert orgue, Choeur Lyrique Alsace